lundi 26 juillet 2010

La Piscine !



vendredi 23 janvier 2009

Musique !!!

video

Musique: "Les Roseaux" Têtes Raides (Chamboultou)

vendredi 16 janvier 2009

2009 !!!

Aquarelle, copie d'après "Le voyage d'un peintre chinois en Bretagne" HE YIFU ed ouest france

mercredi 17 décembre 2008

La minute culturelle de la journée...

Le DAVID de Michelangelo a été prété depuis 2006 à une galerie américaine....
Nous sommes heureux d'annoncer qu'après deux années d'exposition itinérante dans les grandes villes américaines le david de Michelangelo est enfin de retour à FLORENCE !

et les Sponsors étaient:

lundi 15 décembre 2008

Le Doudou




dimanche 14 décembre 2008

Quel Plaisir !

RAOUL DUFY, Le Plaisir
Au musée d’art moderne de la ville de Paris


Une exposition merveilleusement pétillante… Raoul Duffy (1877-1953), « d’un naturel plutôt discret, l’artiste est décrit comme sympathique, soigné… Ses deux maîtres : Matisse pour la couleur, Cézanne pour le sens de la composition, l’éclatement de la perspective. Ses spécificités : Dufy dissocie la couleur et la forme. Il a aussi la particularité à son époque, de peindre ses toiles par séries. » Volker Saux
Un artiste qui n’agresse pas son public, et ne cherche pas à provoquer le malaise ou la culpabilité. De très jolies couleurs, des motifs extraordinaires et raffinés. Beaucoup d’œuvres sont présentées, il est important de prendre son temps, de se laisser bercer par ce flot de bonne humeur, vous en ressortirez détendu.

Le Forum Antique

Jean-Louis Paillet, architecte, chercheur auprès de l’IRAA, Institut de recherche sur l’architecture antique à Aix-en-Provence

Catastrophique !!! Je n’ai absolument rien compris. Difficile de passer après monsieur Moretti. Je n’ai pris aucune note cohérente, la conférence était à s’arracher les cheveux, les documents projetés, à perdre la vue...
Le Forum Antique : « place publique rectangulaire entourée de portiques et de certains monuments dont le nombre et la fonction varient au cours des siècles ». Le thème est difficile a traiter, on l’aura bien compris, malheureusement la conférence était très difficile à suivre…
Il faudra donc rechercher LE livre intéressant de la bibliographie afin d’éclaircir notre esprit à ce sujet.
Dommage !

Théâtres Grecs et Romains

Jean-Charles Moretti, directeur de recherche au CNRS

Un sujet intéressant certes, mais beaucoup moins amusant que les bains hellénistiques… et pour cause, les théâtres grecs et romains, nous les avons tous vus et revus tout au long de notre scolarité alors en plus lorsque vous étiez en option théâtre !!!!!!!!!!
Peu motivée par ce thème, quelle ne fut pas ma surprise lorsque Monsieur Moretti débuta la conférence ! Quel orateur, cet homme pourrait vous exposer n’importe quel sujet pendant des heures que vous ne voudriez pas en perdre un mot ! Prise dans le flot de ses paroles, je n’ai quasiment pas pris de note. Alors, je peux simplement vous dire, qu’à l’origine des théâtres il y a des compétitions qui ont lieu sur de simples construction de bois, qui bien sûr au fur et à mesure des siècles sont construites en pierre et se complexifient jusqu’à devenir sous l’empire romain, le « théâtre latin » au style plus monumental. Le plus amusant : la comparaison entre l’Opéra Garnier, et un « théâtre latin » de surface identique, comparaison frappante qui met en avant des proportions opposées. En effet les théâtres actuels se composent d’un espace scène beaucoup plus important que celui des spectateurs alors que les « théâtres latins » constitués d’un espace scène très restreint offrent une capacité d’accueil extraordinaire.
Félicitations et merci au conférencier pour cette soirée !

Des Bains Hellénistiques aux Thermes Romains

Henri Broise, architecte-archéologue, institut de recherche sur l’architecture antique (CNRS)

C’est au Vème siècle avant notre ère qu’apparaissent les premières traces archéologiques de bains collectifs. Tout d’abord construit dans un souci hygiénique, c’est seulement dans la première moitié du IIIème siècle que les bains chauds font leurs apparitions. On trouve alors, à la fois un bain de propreté pratiqué dans une cuve individuelle et un bain chaud de délassement pratiqué dans une baignoire collective ou non.
Les révolutions techniques du Ier siècle (hypocauste, verre à vitre…) laissent place aux thermes romains, beaucoup plus vastes mieux chauffés et mieux éclairés que ne l’étaient les balanéia grecs.
Puis la création du bain froid, à l’époque augustéenne, fini de parachever le développement des thermes qui trouvent ainsi leur formes finales et ceci jusqu'à l’antiquité tardive.

Ce fut, une conférence plus que passionnante et très clairement illustrée. Que de plaisirs à écouter, en ces jours de froid et de grisailles les anciennes techniques de bain…
En sortant, plus qu’une envie, retourner au hammam !!!! Merci encore pour cette merveilleuse conférence.

samedi 13 décembre 2008

Merci !

merci à tous d'avoir participé au sondage...
les résultats ??
la gagnante est la paysanne de Ploermel, aquarelle n°1...
le choix n'est plus à faire quant au cadeau à offrir...